J’ai été pendant l’année 83 l’avant-dernier médecin assistant à tenir la consultation du Dispensaire de la Source, consultation de médecine générale ouverte au public comme la Poli Med , qui nous permettait de soigner comme en cabinet mais appuyés par les médecins patrons de plusieurs disciplines à La Source.  Le Dr Claude Willa, pneumologue de renom, plus tard Président de la Fondation de La Source, était notre mentor et nous conseillait régulièrement.

Sa sagesse légendaire lui a fait dire trois phrases qui sont restées dans mon esprit et m’ont servi au fil de mes plus de trente ans de cabinet de généraliste en Ville.

–  » l’Avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt  »

–  » apprenez à dire: oui c’est en ordre, je vais m’arranger  »

– et:  » A un patient difficile et franchement pénible : ne dites pas: je ne sais pas quoi faire pour votre cas .. car il se dirait: voilà un médecin de famille vraiment honnête , et resterait collé à votre consultation à jamais ! «